Home Les enjeux des hyperliens pour le journalisme Le journalisme de liens: amélioration ou menace pour le journalisme en ligne?
Le journalisme de liens: amélioration ou menace pour le journalisme en ligne? PDF
Les enjeux des hyperliens pour le journalisme
Écrit par Lionel Dewier   
Lundi, 29 Mars 2010 15:51

 

L'utilisation d'hyperliens dans les articles de presse en ligne n'est pas un phénomène nouveau. La nouveauté réside aujourd'hui dans l'utilisation faite de ces liens par les journalistes. Oui, par les journalistes, précision utile dans le sens où il est important de ne pas confondre le journalisme de liens avec le partage de liens tous azimuts auquel on assiste sur la Toile.


Partager des liens, que ce soit via les plate-formes de réseaux sociaux ou au moyen d'outils dédiés ( voire Delicious), c'est du « social bookmarking » ( un terme  du web 2.0 que l'on peut traduire par «  le partage de liens collaboratif »).

Par contre, sélectionner, trier, évaluer et organiser des liens autour d'un sujet d'actualité, offrir un commentaire critique ou explicatif des liens donnés, s'en servir pour illustrer du contenu original ou pour permettre de prolonger ses recherches, c'est du journalisme de liens.

Une limite parfois difficile à percevoir, surtout lorsque le journalisme de liens en est réduit à sa plus simple expression sur des sites comme Drudge Report, un agrégateur de liens d'actualité qui a su gagner le coeur de millions d'internautes américains comme point de départ vers l'information. Pour certains journalistes, ce genre d'initiative ne relève pas du journalisme (voire actu 24 article denis). Une position que je ne partage pas.


Le fait de livrer des liens bruts comme sur Drudge constitue un journalisme de liens des plus basiques. Mais lorsque ces liens sont utilisés pour accompagner un contenu original, les possibilités sont multiples.


Une nouvelle transparence


La question de la validation des sources est centrale lorsqu'on aborde la déontologie journalistique. Pouvoir « sourcer » une information est un des impératifs du métier. En presse traditionnelle, cela passe souvent par la citation. En presse web, l'outil premier pour valider une information, c'est le lien. Mais la fonction du lien est bien plus étendue que celle de la simple citation. La qualité des liens présents dans un articles peut donner des indications sur la qualité du travail journalistique en amont, car les sources sont dévoilées.

En effet, le fait, pour un journaliste, de mentionner non seulement les sources de ses informations, mais aussi les pages qu'il a consultées pour se documenter sur le sujet, constitue une transparence d'un nouvel ordre dans le travail du journaliste. Une évolution qui se veut positive car elle oblige le rédacteur à « valider » son information sur l'envrionnement web. Sans compter la possibilité d'offrir au lecteur des pistes de réflexions supplémentaires via un simple click.


Bien sûr, pour que cette pratique ait une vraie valeur ajoutée, les hyperliens doivent être choisis minutieusement. Il doit s'agir de sources crédibles, et faire l'objet de recoupements si nécessaire. En somme, il s'agit d'une nouvelle responsabilité pour les journalistes: celle de fournir une grille de lecture aux internautes. Une grille de lecture pour comprendre le sujet, mais aussi pour comprendre l'information présente sur la Toile sur le sujet en question. Face à l'abondance d'information, le travail du journaliste ne se limite plus à produire du contenu original: il s'agit également de situer l'information par rapport à l'éco-système de la presse en ligne.


Certes, le journalisme de liens, tout comme le journalisme traditionnel, peut être de bonne ou de mauvaise qualité. Le  simple fait de réunir un ou plusieurs lien ne constitue en effet pas un travail journalistique de grande valeur. Mais lorsqu'un journaliste reprend tels quels un communiqué de presse ou une dépêche d'agence de presse et en fait un article, la valeur du service offert par le journaliste n'est pas plus grande.

Le journalisme de liens, c'est donc un nouvel outil, propre au web-journalisme, que les journalistes de demain devront maîtriser. Et cette nouvelle réalité aura un impact sur le métier de journaliste en ligne, c'est une évidence. Dans les prochaines années, la qualité de la presse en ligne dépendra grandement de l'évolution, responsable ou non, du principe du journalisme de liens.