Home Quel(s) modèle(s) économique(s) pour les médias en ligne? Quels modèles économiques pour les médias en ligne?
Quels modèles économiques pour les médias en ligne? PDF Imprimer Envoyer
Quel modèle économique pour les médias en ligne?
Écrit par Charlène Lechat   
Lundi, 19 Avril 2010 12:59

Depuis les années 2000, les médias ont pris conscience de l’importance du phénomène web 2.0 et des sites Internet que l’on peut qualifier de "citoyens". Désirant répondre à une demande de plus en plus présente, les médias ont créé leur propre site Internet. Mais quel modèle économique adopter?

Au début, la plupart des journaux en ligne ont opté pour une formule en accès gratuit. Et ce dans un seul but : capter de l’audience et générer du trafic. Un aspect non négligeable puisque l’essentiel des recettes vient de la publicité. De plus, la gratuité des médias en ligne permet de faire connaître l’édition électronique du média. Au-delà de l’aspect économique, c’est aussi le partage horizontal des connaissances et la liberté de circulation des informations qui sont mis en avant. Le web 2.0 est une révolution médiatique qui, au départ, s’appuie sur une démocratisation des connaissances. Mais petit à petit, des formules "semi-payantes" et "payantes" se mettent en place. L’Internet marchand se nourrit de l’Internet non marchand, qu’il ne cherche nullement à étouffer. Toute l’information restant en accès libre devient une "vitrine" de contenus plus spécialisés. Contenus qui forment la valeur ajoutée de ces sites médiatiques. Les informations en accès payant permettent de fidéliser l’internaute en lui assurant toujours plus de news. Cette obligation de rendement pour les journalistes n’est pas sans conséquence sur la déontologie et les conditions de travail. Les informations en libre accès permettent de promouvoir le contenu payant, ce qui oblige les rédactions à actualiser constamment. La frontière devient de plus en plus mince entre journalisme et communication, et c’est encore plus flagrant sur le Net.

Un avenir en mutation constante

De manière générale, même si les coûts de production sont moins importants que pour les médias traditionnels (presse écrite, radio et télévision), les médias en ligne cherchent à rentabiliser l’existence de leurs sites autrement que par la publicité. Certains optent pour la formule des dons : un système où internautes et/ou entreprises contribuent économiquement à la vie du site. Alors que d’autres font le choix de rendre leur contenu accessible uniquement par micro-paiement. Rupert Murdoch, patron du géant mondial des médias News Corp, a récemment annoncé que de nombreux sites de son groupe allaient suivre ce modèle. Ce système doit encore faire ses preuves car l’internaute, lui, n’est pas toujours prêt à payer l’information qu’il recherche en ligne.

Charlène LECHAT